Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Espace de recherche

Cap Fréhel

Catégories : Côtes-d'Armor (22) | Sentiers côtiers
Localiser Imprimer Twitter Facebook Google Plus
Phare du cap Fréhel
Phare du cap Fréhel
Côtes sur le cap Fréhel
Côtes sur le cap Fréhel

Dans les Côtes d’Armor, le cap Fréhel est un lieu incontournable. Il ferme l’anse des Sévignés à l’ouest tandis que celle-ci se prolonge jusqu’au fort La Latte à l’est. Les falaises du cap s’élèvent des eaux à une hauteur de 70 mètres. Elles proviennent d’un étonnant mélange de schiste et de grès rose. De leurs sommets, un majestueux panorama balaye les côtes de la pointe du Grouin jusqu’à l’île de Bréhat, en passant par la mer d’émeraude. Par temps clair, on peut apercevoir les îles anglo-normandes.

Un décor naturel remarquable

Seul le sentier des douaniers ou GR34 est réellement aménagé pour les randonneurs, mais il est possible, tout en respectant le balisage, de se frayer des chemins pour profiter pleinement des visites dans les divers recoins formés par les rochers.

Du printemps jusqu’en été, c’est le moment pour profiter d’une végétation dense qui recouvre près de 400 hectares de lande. On y observe une large palette de couleurs allant du jaune flamboyant des ajoncs au violet clair des bruyères.

La réserve ornithologique

Le cap et ses îlots forment naturellement une importante réserve ornithologique où quelques milliers d’oiseaux d’une grande variété viennent s’installer. Ils nichent notamment sur les grands pics de rochers de la Petite et de la Grande Fauconnière qui sont devenus des réserves ornithologiques protégées.

A l’œil nu ou idéalement muni de jumelles, on peut reconnaître des cormorans, des goélands, des mouettes, des pétrels, des huîtriers-pie, des guillemots et même des pingouins.

Le phare

Sur le cap Fréhel, se dresse un phare, appelé aussi Tour Vauban. Fait de granit, le vieux phare est construit sous Louis XIV en 1701. A l’époque, sa fonction est de surveiller les envahisseurs anglais.

En 1836, un nouveau phare, plus moderne et surtout, plus haut, remplace l’ancien. Mais celui-ci est détruit par l’armée allemande durant la seconde guerre mondiale, en 1944. La construction du phare actuel débute alors en 1946 pour s’achever en 1950, date de son inauguration. Haut de plus de 32 mètres, sa lanterne domine à environ 100 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cela lui permet d’être visible, par temps clair, à une cinquantaine de kilomètres.

Pour plus d’informations, consultez le site de la commune de Plévenon.

© Un article de Audrey Tran - Pays de Bretagne
Crédits photos : Pays de Bretagne et Patrick Belloeil
Publié le : 09 juillet 2012

Cap Fréhel, à proximité

Hôtels, restaurants, campings, fermes auberges, gîtes, meublés et chambres d'hôtes :
Retrouvez-nous sur... En France Et aussi...
Pays de Bretagne ® | ISSN 2260-6262 | Un magazine de La Petite Fabrique du Web - Éditions
Accueil | Contact | Annonceurs, passez une publicité sur le site | Votre fiche dans le carnet d'adresses | Mentions Légales
© Pays de Bretagne 2012 - 2018 | Tous Droits Réservés - Reproduction interdite | Un site conçu par La Petite Fabrique du Web
L'invitation au voyage
Découvrez le cœur de la Bretagne
Mille et une visites, un patrimoine riche
Merveilleuse côtes bretones

Pays de Bretagne est le site dédié aux promenades et aux lieux de curiosité de la Bretagne : sentiers du littoral, plages, îles, forêts, châteaux, églises...
Les passionnés de nature, de balades, de découvertes, trouveront des idées pour découvrir la région.
X

Recevoir des idées de sorties en Bretagne avec la newsletter !